Nous sommes le 25 janvier 2019, dans la ville de Mantes la Jolie, il est 7h30. Un homme sort de chez lui. Aucun sourire sur le visage, la tête baissée, il se prépare mentalement à rejoindre ses bureaux par les transports.

Sa démarche est souple et alerte, même si l’envie n’y est pas. Son appréhension grimpe au fur et à mesure que ses pas le rapprochent de la gare. Il n’est pas loin, lorsqu’il entend la sonnerie particulière annonçant des désordres sur les lignes. Il croise les doigts machinalement en espérant qu’il ne s’agit pas de la sienne….